1946-1959 Jean Wiswald


Un souffle nouveau.


Après la Seconde Guerre mondiale, le monde fonctionne différemment. Politique, économie, société ne sont plus régies par les mêmes règles. Dirigé et fréquenté par des touristes anglais fortunés, le Golf Club Montreux évolue en un modèle associatif tenu par la bourgeoisie locale avec un système plus politisé voire dynastique.
 
En 1946, Jean Wiswald, pourtant non golfeur, est nommé Président du Golf Club Montreux. Maria Clavel, valaisanne et excellente cuisinière avec une très forte personnalité, reprend les rênes du restaurant du Club House. Avec son mari Maurice Clavel, ils forment un couple indissociable de l'histoire du club de golf.
 
Le premier président d'Après-Guerre restaure la situation financière et l'environnement du Golf Club Montreux.
Lors de son départ, le club de golf compte 109 membres et les recettes sont excédentaires.
 
Entre temps, la vie du club s'est développée. Le premier tournoi Nestlé en 1947, compétitions de Printemps et rencontres nationales interclubs rythment le calendrier du Golf Club de Montreux. Les premiers cours d'instruction de l'Association suisse des professeurs de golf ont lieu en 1950.
 
Jean Wiswald ayant renoncé à sa charge de Président, Paul Mettraux lui succède en 1959.